Ce matin, le masque sur la bouche, j’ai vu une muselière !

Un masque est/et une muselière. Voici ce que j’ai entendu !

Ils m’ont parlé aussi de cet équilibre constant, en toute chose. Je porte un masque et on me musèle. Choix ? Pas choix ?

J’ai ressenti que j’avais le choix ! Et puis un masque, c’est ce que nous portons, en tout temps, lorsque l’on n’est pas soi-même. Qui est-ce que je veux être ? Moi ! Mais c’est qui moi ? Et moi ou Moi ?

Alors j’ai le choix d’être qui je veux, masque ou pas ! Ce que je suis, qui je suis, avec mes défauts, mes qualités, mes forces et mes faiblesses.

Et ce morceau de papier me définit-il ? Me masque-t-il vraiment ? En fait, que cache-t-il ? Des expressions, des sourires, des grimaces, des pleurs parfois aussi. Mais cela fait déjà tellement longtemps que nous portons un masque. Celui que nous portons car nous voulons être vu, nous voulons être entendu, nous voulons être reconnu, nous voulons être aimé en fait ! Ce masque est juste invisible à l’œil nu !

Mais cet aspect muselière, comme si on voulait que nous ne parlions plus ! Est-ce possible ? Oui et non ! Notre libre arbitre fait Loi ! Nous avons le droit de parler, de dire les choses, ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce qui est important pour nous !

Nous sommes comme cloisonnés aussi ! On nous dit quand on peut sortir, ce qu’on peut faire ou pas ! Cela ressemble vraiment à une prison tout cela !

Mais si on regarde bien ! c’est vraiment tout exacerbé ! Alors …. Peut-être serait-il juste d’écouter et de voir vraiment !

Quand reprenons-nous notre propre maitrise ?! Oui nous vivons cet emprisonnement dans tous les sens du terme, mais et si c’était parce que cela fait maintenant trop longtemps que nous laissons aux autres le pouvoir ! Notre pouvoir !

Non je ne parle pas de rébellion, de révolution, mais de notre propre évolution en reprenant notre propre maitrise, nous sommes maitres en notre temple ! Et nous l’avons oublié par nos vies, métro-boulot-dodo ! Et aussi par notre pseudo confort !

Mais quelle vie vivons-nous lorsque nous ne faisons que répéter des schémas, de faire ce qui a toujours été fait alors c’est ainsi, de faire parce que les autres disent que c’est comme cela. Alors sommes-nous vraiment heureux ?

Or je pense que ce que nous vivons est là non pas pour nous emprisonner mais plutôt pour nous aider à sortir de cette prison, dorée pour certains, plus glauque pour d’autres, mais une prison dans tous les cas !

Donc, si on regarde bien,

  • Sommes-nous réellement nous-même ? (Masque)
  • Sommes-nous réellement honnêtes avec nous-même et avec les autres ? (Muselière)
  • Sommes-nous libres ? vivons-nous réellement dans un endroit où nous sommes heureux, où nous pouvons apporter le meilleur de nous-même ? (Cloisonnement)

En regardant bien derrière chaque symbolique de ce que nous vivons, la vie nous montre ce que nous voulons, ce que nous ne voulons pas, ce qui nous rend heureux, ce qui nous rend malheureux. Tout cela si on fait le choix de « se prêter au jeu » de la vie ! D’oser regarder, vraiment regarder en soi, au fond !

Pour moi, oui c’est le moment ! C’est maintenant ! C’est ça l’opportunité que nous souhaitions, et oui le cadeau est peut-être mal emballé mais qu’est ce qui est important ? Le cadeau ou l’emballage ! C’est là qu’il est important de regarder, c’est à l’intérieur ! Et oui, encore une symbolique ! Mais la vie est symbolique, un symbole !

Alors célébrons la vie, l’amour, la paix, la joie en nous retrouvant nous-même, et enfin en rayonnant ce que nous sommes à l’intérieur !

Voici ce que je souhaitais partager avec vous en ce temps de chamboulement, tant extérieur qu’intérieur ! Belle lumière à tous!

Adamanthia